2019-10-31 (3)

FDL®

Le FDL® est une machine qui permet de broyer tous types de matériaux pour les transformer en quelques secondes en poudre micrométrique voire nanométrique d’une très grande homogénéité et d’une pureté parfaite. Le principe technologique fonctionne pour tous type de matériaux, solides ou liquides, minéraux ou organiques, composites ou assemblages.

La technologie consiste à bombarder les matériaux avec leur fréquence propre pour les faire imploser et à les récupérer sous forme de poudre. Le réglage électronique permet de gérer plusieurs fréquences simultanément et récupérer, grâce à un séparateur, plusieurs poudres d’un matériau composite de manière indépendante et sans contamination réciproque.

Le processus nécessite une quantité d’énergie limitée pour faire fonctionner l’imploseur, il n’a pas besoin de produits chimiques, il ne produit pas de déchets collatéraux, il n’est pas dangereux pour les travailleurs ni l’environnement car il opère en circuit fermé, il ne produit aucune fumée vu qu’il n’y a aucune combustion et la machine reste à la température ambiante car il n’y a aucun contact physique ou frottement entre les matériaux et les surfaces intérieures de l’appareil.

FDL® : Cette invention bénéficie d’une double protection intellectuelle par brevets industriels et droit d’auteur valable dans 176 pays.

Rôle de PEPITEE

  • Caractériser un certain nombre de poudres obtenues avec le FDL® afin de les présenter à des utilisateurs potentiels et ainsi d’en évaluer l’intérêt technique et économique,
  • Analyser les caractéristiques et le potentiel des divers marchés sur lesquels les poudres nanométriques peuvent trouver des débouchés,
  • Sélectionner un ou deux marchés à privilégier pour lancer une première application de référence pour le futur,
  • Définir ce projet pilote au plan technique (avec l’inventeur), localisation, organisation, commercial, juridique et financier,
  • Identifier les partenaires techniques nécessaires pour la fabrication du FDL® et l’installation d’une usine clé en main, sous le contrôle et l’appui technique de l’inventeur,
  • Adapter les droits de propriété intellectuelle pour les applications spécifiques,
  • Obtenir l’homologation du FDL® ainsi que, par la suite, les certifications, homologations et autorisations nécessaires à la mise en route des installations,
  • Chiffrer les besoins de financement, définir un plan de financement et une stratégie de lever de fonds puis identifier les partenaires financiers,
  • Définir et mettre en forme tous les aspects juridiques et contractuels,
  • Organiser le recrutement des personnels nécessaires,
  • Définir et mettre en œuvre un plan de formation pour le personnel technique et commercial,
  • Une fois le projet pilote mis en route avec succès, définir une stratégie de déploiement du FDL® à grande échelle et proposer un plan d’action ad hoc.

Phase d’avancement de l’innovation et Proof of Concept

Un prototype a été mis au point par l’inventeur (cf photo ci-dessous) qui a permis de tester le broyage de la plupart des déchets du bâtiment (pierres, ciment, amiante, verres et autres matériaux résultant de la démolition de maisons, ponts, routes, etc.). Les résultats, selon l’inventeur, ont permis de confirmer la pertinence du concept technologique et la capacité de cette machine à atteindre des niveaux de production, d’efficacité opérationnelle, de performance économique et de qualité des poudres obtenus que les systèmes traditionnels de broyage ne peuvent que difficilement voire pas du tout atteindre.

 

megatron

 

À ce jour, l’inventeur a conçu 4 dimensions de FDL® qui vont pouvoir être industrialisés et commercialisés:

  • diamètre 1 200 mm capacité de traitement 20 tonnes / heure
  • diamètre 500 mm capacité de traitement 12 tonnes / heure
  • diamètre 300 mm capacité de traitement 6 tonnes / heure
  • Megatron diam 800 mm capacité de traitement 240 tonnes / heure

 

Applications possibles

Les applications possibles sont innombrables et vont, à ce stade de la réflexion, principalement dans 4 directions, le recyclage et la valorisation plus fine des déchets, la création de nouveaux produits et/ou l’amélioration de performance de produits existants grâce aux poudres nanométriques, le traitement des eaux usés et l’activité minière.

Dans le domaine du recyclage, cette technologie constitue une véritable révolution en ce qu’elle permet de séparer beaucoup plus facilement et plus finement les éléments constitutifs d’un déchet récupéré donc de mieux revaloriser ledit déchet. En outre, elle réduit fortement les contraintes de tri mécanique ou manuel et consomme elle-même très peu d’énergie pour fonctionner. L’impact environnemental du recyclage lui-même en sera considérablement réduit et la rentabilité intrinsèque de cette activité augmentée. Elle permet de traiter les matériaux les plus disparates tels que verre, quartz, silicium, aluminium, fer, acier, cuivre, or, argent, zinc, chrome, bronze et plastiques (hdpe, ldpe, pet), polystyrène, nylon, pvc, caoutchouc, calcaire, granit, marbre, etc.

Cet appareil va également révolutionner la fabrication des poudres en général avec une technologie beaucoup moins consommatrice d’énergie, réduisant la durée de traitement et offrant la possibilité de disposer de poudres nanométriques d’une extrême pureté. Dans de nombreux domaines tels que la pharmacie, les semi-conducteurs, les imprimantes 3D, le bâtiment, les alliages de métaux, l’industrie du verre ou du pneumatique, etc., des nouveaux développements, applications ou matériaux pourront être envisagés.

PEPITEE est partie prenante de la conception d’une solution technique pour traiter les eaux usées dans les stations d’épuration (cf Projet Traitement des eaux usées par Implosion) et le FDL® y constitue une composante majeure en ce qu’il permet de séparer dans les boues tous les métaux lourds, nitrate, sels ou autres matières polluantes et ainsi d’assurer la disponibilité en sortie d’une poudre organique parfaite dépolluée. Ces poudres pourront alors être commercialisées sans crainte de re-polluer les sols auprès des agriculteurs bio ou autres qui souhaiteraient se départir des engrais chimiques. Un nouveau concept de fertilisant favorable à l’environnement pourra à ce stade également être inventé et développé.

Dans le secteur minier, le FDL® constitue également une révolution en ce qu’il permet d’extraire les métaux, précieux, ferreux ou non ferreux, des blocs rocheux qui contiennent les filons sans recours au lavage et surtout aux traitements chimiques extrêmement polluants utilisés dans cette activité. L’impact environnemental catastrophique de cette industrie pourra être considérablement réduit et les coûts d’extraction sensiblement améliorés. De plus, dans les régions émergeantes notamment d’Afrique où se pratiquent l’orpaillage et les extractions minières artisanales, on pourra enfin offrir des conditions de travail plus dignes à ces travailleurs de la misère tout en réduisant fortement les risques sur leur santé.